60’000 à 100’000 personnes défilent pour le climat à Berne

60’000 à 100’000 personnes ont défilé dans les rues de Berne aujourd’hui, soit le plus grand rassemblement citoyen auquel j’aie participé en Suisse ! Je m’efforce de ne pas penser à tous ceux qui connaissent la situation et ne sont pas venus, nous condamnant à des années supplémentaires d’immobilisme politique. Et je crie mon admiration pour la population de Montréal qui nous a offert hier la plus puissante mobilisation pour le climat, avec 500’000 manifestants !

manifestation climatmanifestation climat

Texte de l’appel à manifester publié le 26 septembre :

Nous avons tous entendu les dernières nouvelles sur l’état du monde publiées par le GIEC hier, mercredi. Si ce n’est pas le cas, vous trouverez des explications dans les articles suivants :

Selon le rapport du Giec, océans et glaces plus que jamais menacés (Libération)
Réchauffement climatique : le Giec dresse un tableau sinistre des océans et de la cryosphère (Futura-Sciences)

Ou là (pour les plus exigeants) :

https://www.ipcc.ch/srocc/home/

Le constat est une nouvelle fois très clair.

Pour répondre à l’urgence climatique et environnementale, beaucoup d’entre nous ont fait évoluer leur mode de vie et laissé tomber des habitudes non compatibles avec la nécessité de préserver un monde habitable pour les générations futures, mais aussi pour tout ce qui vit aujourd’hui et n’appartient pas à l’espèce Homo sapiens.

C’est bien, mais cela ne suffit pas, quand les majorités d’ici et d’ailleurs, du moins parmi les riches, continuent à pratiquer la politique de l’autruche et à se vautrer dans l’hyperconsommation, tandis que les lobbies des milieux économiques œuvrent en permanence pour dissimuler la réalité et délégitimer la parole scientifique comme les mouvements citoyens. On vient d’en avoir la démonstration par les manœuvres ayant conduit le Conseil des États à retarder le débat sur l’initiative « Pour des multinationales responsables », alors que celle-ci a actuellement le vent en poupe (voyez cet article, et celui-ci).

La mobilisation populaire est absolument essentielle. Car, contrairement à ce que pourrait nous inspirer un défaitisme trop souvent teinté d’attachement à un petit confort bourgeois (oui, aller défiler en ville un jour de congé quand on est fatigué après une semaine de travail, c’est contraignant !), la pression citoyenne FAVORISE l’évolution des consciences et PERMET des progrès en matière politique.

Un exemple ? Il y a 9 petits mois, le Conseil national enterrait la révision de la loi sur le CO2. En début de semaine, le Conseil des Etats a adopté cette révision par 37 voix contre 1, et 3 abstentions. De plus, la taxation des billets d’avion a également passé la rampe.

Nos élus auraient-ils à ce point changé en moins d’une année si les jeunes ne s’étaient pas mobilisés en masse sur les 5 continents, suivis par leurs familles ? Et tout cela à l’aube d’élections fédérales ?

Je dis « en masse », mais cette mobilisation reste totalement ridicule : 4 millions de personnes dans les rues le 20 septembre, pour une population mondiale de 7.6 milliards, un petit 0.05%… A ce taux, les aliénés d’en face ont vraiment la partie trop facile !

Samedi, 100’000 personnes à Berne, cela changerait (un peu) le monde – et (beaucoup) l’issue des élections d’octobre. Donc l’avenir.

C’est tout pour ce soir, sauf :

Je n’ai pas du tout envie de prendre le train et d’aller à Berne, ni de claquer la demi-fortune que cette escapade va me coûter. Je ne ressens aucun plaisir à marcher dans une foule, en ville, et à écouter des discours… Mais j’irai, parce que je le peux, et parce qu’il le faut !

Rendez-vous à 13h30 sur la Schützenmatte, à côté de la gare de Berne. Début du défilé à 14 heures.

Plus d’infos sur la manifestation :

Klimademo.ch
Climatestrike.ch
Alliance climatique suisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.