La Pologne à vélo

Ce court article résulte d’un seul voyage en Pologne sur l’itinéraire Eurovelo 10 (Baltic Sea Cycle Route), lequel est identique à Eurovelo 13 (Iron Curtain Trail). Par conséquent, il faudra chercher vos informations ailleurs si vous ne prévoyez pas de rouler uniquement sur la côte de la mer Baltique.

J’ai toujours été bien accueilli en Pologne, où les contacts se révèlent fort chaleureux dès lors qu’on parvient à s’affranchir d’une barrière linguistique non négligeable : apprendre le polonais n’est pas une option pour un séjour de quelques jours et seule une partie de la population semble capable (ou désireuse ?) de s’exprimer en anglais. De toute façon, le visiteur francophone n’a pas le choix, car la seule chose dont il peut être sûr est qu’il ne rencontrera aucun compatriote sur la côte polonaise…

Continuer la lecture

Le Danemark à vélo

Avec sa capitale Copenhague régulièrement classée au premier ou deuxième rang des villes les plus « cyclophiles » du monde, sa côte ouest battue par les vents de la mer du Nord et ses 11’000 kilomètres de routes cyclistes nationales et régionales, le Danemark mérite bien un (ou plusieurs) voyage(s) !

Dans cette extrémité méridionale de la Scandinavie, la population se montre généralement un peu moins réservée qu’en Norvège et surtout qu’en Suède. La communication est facile, car la plupart des gens parlent aussi l’anglais. Dans les hébergements situés le long des itinéraires officiels, il n’est pas rare de croiser des cyclistes étrangers, y compris des camarades « latins », les uns attirés par le côté (modestement) nordique, les autres par un réseau cyclable balisé et quasiment plat (mais ils oublient le vent) ou encore la possibilité de faire le tour du pays en 2 ou 3 semaines… Continuer la lecture

L’Allemagne à vélo

L’Allemagne est un grand pays cycliste doté d’excellentes infrastructures pour la mobilité douce – reléguant la Suisse et la France au rang de contrées arriérées. La signalisation est de grande qualité la plupart du temps, les hébergements relativement disponibles sur tout le territoire et le coût de la vie plutôt bas. Toutefois, si de nombreuses villes méritent le détour, les campagnes m’ont parues dans l’ensemble plutôt abandonnées et la nature sauvage n’est pas souvent au rendez-vous, sauf peut-être sur les côtes.

Continuer la lecture

La France à vélo

La France est selon moi LE pays du cyclotourisme en Europe, en raison de la variété des environnements naturels qu’on rencontre du nord au sud et d’est en ouest, de l’existence de vastes régions montagneuses peu peuplées, et de la grande densité de son réseau routier secondaire, dont une partie est pratiquement dépourvue de trafic. Continuer la lecture

L’Irlande à vélo

Les cyclistes qui ne craignent ni la pluie ni le vent apprécieront de découvrir ce pays atlantique vert fluo où la population est des plus accueillante, les routes de campagne désertes (mais gare à l’orientation) et les péninsules du sud-ouest fascinantes. Ceux qui souhaitent faire le tour de l’île s’en donneront le temps : compter environ 2200 kilomètres.

Cet article concerne essentiellement la République d’Irlande, mais je mentionne également quelques informations sur l’Irlande du Nord. Continuer la lecture

L’Italie à vélo

Il m’a fallu des années avant de partir à vélo en Italie, terre de la moitié de mes aïeux. J’anticipais sans doute que ce pays très peuplé, où la culture de la bagnole est une véritable institution, ne réserverait pas que des bonnes surprises au cycliste étranger. Et je n’avais pas tort : sur la route, l’Italie est un véritable enfer – on n’y croise d’ailleurs presque jamais quelqu’un à vélo, hors des villes. Mais si on a le temps, si on parvient à dénicher des cartes routières détaillées et lisibles (!) ou si on se lance sur un itinéraire balisé à l’écart du trafic, l’aventure mérite d’être entreprise. Continuer la lecture

Le Royaume-Uni à vélo

Comparé à la Scandinavie, à certaines régions de France ou encore au centre de l’Espagne, le Royaume-Uni fait figure de pays surpeuplé. Et en effet, il y a du monde, ce qui se ressent nettement sur les routes. Cela ne doit toutefois pas dissuader les amateurs de découvertes sur deux roues, car le réseau de voies cyclistes mis en place par la fondation britannique pour la mobilité durable Sustrans permet de visiter toutes les régions en parfaite sécurité. En outre, le Royaume-Uni est l’un des pays d’Europe dans lesquels la population est la plus accueillante. Continuer la lecture

La Suède à vélo

Avec une densité de seulement 22 habitants au kilomètre carré, la Suède est une destination de rêve pour tous ceux qui apprécient le calme et les grands espaces. Si comme moi vous allez en Suède pour la forêt, notez qu’elle commence au nord des grands lacs (Vänern et Vättern). Continuer la lecture