Route des crêtes 3 (Crozet – Curson)

Parcours VTT conduisant dans la Réserve Naturelle de la haute chaîne du Jura, par la route forestière du col de Crozet (Département de l’Ain). Magnifique panorama sur le bassin genevois, les Alpes et le Mt Blanc.

Attention : le vélo doit être poussé sur plusieurs kilomètres entre le domaine skiable de Fierney/Crozet et le chalet de Curson en raison d’un chemin très caillouteux et de montées raides. La descente de Curson au Tiocan est également ardue : piste 4×4 caillouteuse glissante et pente très marquée (jusqu’à 40%) !

Description et photos du parcours

Le parcours jusqu’au pied du Jura proposé ici n’est pas le plus court (env. 30 km), mais sans doute l’un des plus agréables et sûrs, car on roule soit sur piste cyclable, soit sur des routes secondaires à très faible trafic – à l’exception de quelques centaines de mètres sur une route détestable, la route de St-Genis. Si vous avez la possibilité de transporter votre vélo au village de Crozet et de démarrer de là, vous bénéficierez de davantage de temps dans la montagne, tout en raccourcissant la balade d’une cinquantaine de kilomètres.

Route des crêtes 3La montée débute à travers les lotissements des hauts de Crozet, puis plonge dans la chênaie, avant de déboucher dans un pâturage. On retrouve toutefois rapidement la forêt qu’on ne quittera plus jusqu’au domaine skiable. La montée s’effectue ainsi en bonne partie à l’ombre, ce qui est agréable les jours de grande chaleur – mais on transpire quand même !

Route des crêtes 3La route est goudronnée jusqu’aux environs de 900 mètres d’altitude, où se trouve un petit parking. Un peu avant cet emplacement, on a rejoint la route forestière qui court à flanc de Jura entre Gex et Farges. Noter que ces routes sont parfois fermées lors de travaux forestiers, mais sans que cela ne soit signalé à l’avance (au début de la montée), ce qui peut se révéler assez frustrant, car il n’y a d’autre possibilité que le demi-tour. Il m’est arrivé de continuer néanmoins et de réussir à passer, en portant le vélo à travers les orties pour contourner les véhicules des services forestiers…

Au-dessus du petit parking, la piste forestière du Col de Crozet n’est plus goudronnée, et ça tombe bien, car c’est pour ça qu’on est venu ! La pente reste très modérée et la piste plutôt confortable au début, avant de devenir caillouteuse, mais sans présenter de difficulté particulière. Aux quelques intersections, poursuivre sur la voie la plus « importante ».

Route des crêtes 3Après un relativement long tronçon vers le Nord-est, un virage en lacet nous ramène en direction des installations de ski et l’on débouche dans les hauts pâturages du Jura. Le panorama sur le bassin lémanique et les Alpes est superbe. A la sortie de la forêt, j’ai eu la chance de voir deux chevreuils pas très loin de moi – mais pas pour longtemps !

En vue de l’arrivée du télécabine du Fierney, continuer à monter sur le même chemin en direction du col de Crozet, que l’on ne peut pas voir depuis là. La pente devient ardue, mais cela ne dure pas longtemps. Lorsqu’on se retrouve au plus près du télésiège, juste avant la barrière à bétail, il faut prendre à gauche la piste qui passe sous la remontée mécanique et file vers le sud. (Note : la route franchissant la barrière à bétail mène au col de Crozet, d’où l’on peut rejoindre facilement le col de la Faucille : c’est ma Route des crêtes 4).

Ce large chemin s’éloigne du domaine skiable à travers une magnifique forêt clairsemée, courant à flanc de montagne, d’abord sans grand dénivelé. En automne, assurez-vous de chanter à voix haute, de faire tinter régulièrement votre sonnette ou d’enclencher votre petite sono portable : vous sauverez ainsi la vie de sympathiques herbivores – et la vôtre ! Le domaine skiable de Crozet/Fierney, ainsi que la première moitié de la piste en direction du Reculet se trouvent en effet en zone de chasse…

La piste est caillouteuse mais bien roulante sur environ 2 kilomètres, jusqu’au chalet d’alpage « La Calame » situé juste au-dessus du chemin (le deuxième chalet depuis le domaine skiable).

Route des crêtes 3Au-delà, on passe un portail et sort du domaine de chasse – ouf ! Le chemin devient alors beaucoup plus chaotique et il faut la plupart du temps pousser le vélo, en raison d’une pente importante ou de gros cailloux. La progression est lente, mais la vue grandiose et la solitude… totale.

Route des crêtes 3Route des crêtes 3Après environ 2.5 kilomètres, on atteint l’alpage de Curson, situé sous le Crêt de la Neige. La grande croix métallique du Reculet se dresse un peu plus loin à l’ouest.

Route des crêtes 3Route des crêtes 3Une dernière montée conduit jusqu’au chalet-refuge de Curson, à 1580 mètres d’altitude, où l’on peut boire une bière attablé devant un panorama magnifique couvrant le bassin lémanique, les Préalpes et les Alpes.

Route des crêtes 3 Route des crêtes 3Le Mt Blanc est juste en face, derrière le Salève, mais en se tournant vers l’est, par temps clair, on aperçoit très bien l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau (Alpes bernoises), ainsi que les Diablerets (Alpes vaudoises).

Route des crêtes 3Après la bière, la descente n’est hélas pas une partie de plaisir et s’effectue en partie sur une piste très raide et glissante, obligeant parfois à descendre du vélo…

Route des crêtes 3On apprécie donc de retrouver une piste forestière à pente modérée un peu en-dessous du « carrefour » d’où part le sentier pédestre pour Narderant et le Reculet, via « les voûtes » rocheuses. Et au Tiocan, on rejoint la route forestière du Jura, avant de la quitter pour descendre rapidement sur Thoiry.

  • Carte(s)

  • Données numériques

    Valeurs enregistrées par un compteur Ciclomaster CM434, comprenant un altimètre barométrique.

    Distance : 77 km
    Dénivelé positif : 1500 m
    Altitude maximale : 1580 m (Chalet-refuge de Curson)
    Pente moyenne (montée) : 7 %

  • Références

    A Genève, les cartes et guides officiels "La Suisse à vélo" sont disponibles à la sympathique librairie indépendante , 50 rue des Bains, 1205 GE.

    Carte cycliste Genève, Kümmerly+Frey, 1:60'000, éditée par l'Association transports et environnement (ATE).

    Carte de randonnée N°34, Jura Sud, Des Rousses à Belley, 1:50'000, éditions Didier & Richard - Grenoble.

    Chalet-refuge de Curson sur refuges.info.

    Chalet-refuge de Curson sur le site de l'Office du tourisme du Pays de Gex.

    Webcam située à l'arrivée du télécabine du Fierney (1300 m), venant de Crozet.

  • Téléchargements

    Vous pouvez télécharger cet itinéraire aux formats suivants :

    Fichier Google Earth (.kml)
    Fichier GPS (.gpx)