Vélo tout-terrain (VTT)

Dix ans après avoir acheté mon vélo de voyage, j’ai eu envie de sortir davantage des sentiers battus (et des routes goudronnées !) et de me mettre au vélo tout-terrain.

Ne trouvant pas ce que je cherchais à Genève, j’ai cherché sur internet et ai opté pour un BULLS Copperhead 3. Ce modèle n’était pas disponible en Suisse, ni en France, et j’ai donc pris le train pour aller le chercher en Allemagne, à Lörrach, juste à côté de Bâle (Radsport Bieg, Zeppelinstr. 40, D-79540 Lörrach Stetten).

Il s’agit d’un vélo semi-rigide (« hardtail ») pesant 11.8 kg, extrêmement maniable et agréable à conduire sur le terrain.

Bulls Copperhead 3Bulls Copperhead 3Caractéristiques techniques :

– Cadre 47 cm 7005 lite-aluminium, double butted, smooth welded
– Fourche Rock Shox Reba SL DA, 100 mm, poploc remote lockout
– Dérailleur arrière Shimano Deore XT 27 vitesses, Shadow
– Dérailleur avant Shimano Deore XT
– Leviers changement vitesses Shimano Deore XT
– Pédalier Shimano Deore XT, 44/32/22T
– Pédales à clips Shimano PDM324 (été) ou Wellgo Cromo Lite avec Power Grips (hiver)
– Cassette Shimano Deore SLX ou XT, 11-34
– Freins Shimano Deore XT M8000 hydraulic disc
– Disques Shimano Deore SLX SM-RT66 180/160 mm
– Guidon Kalloy UNO Aluminium, double butted, avec « cornes »
– Potence Kalloy UNO Aluminium
– Tige de selle BULLS Lite-Aluminium, SP-AB1
– Selle BULLS Copperhead, super-lite foam
En été : jantes 26″ Mavic XM-117, moyeux Shimano XT, pneus Continental X-King 2.2 (avant) et Race King 2.2 (arrière)
En hiver : jantes 26″ Mavic Crossride, pneus Maxxis Minion DHF 2.30 (avant) et High Roller II 2.30 (arrière)
– Pare-boue avant SKS Shockboard (régulièrement utilisé)
– Pare-boue arrière SKS X-Tra-Dry (rarement utilisé)
– Rétroviseur escamotable Cycle Star 901 de Busch & Müller
– En configuration voyage : béquille arrière Pletscher, cadenas pliable Abus fixé sous la barre de cadre, deuxième porte-bidon, poignées ergonomiques Ergon GP1

Je suis très satisfait de ce vélo, après plus de sept ans et 34’000 km, dont une bonne partie en montagne. Les seuls composants d’origine de moins bonne qualité étaient les freins Formula RX, que j’ai fait remplacer par des Shimano XT (mise à jour novembre 2017).

La marque fait régulièrement parler d’elle lors de courses VTT – notamment en 2010, lorsque Karl Platt, membre du team BULLS, a remporté le Grand Raid Verbier-Grimentz. En 2013, 2014 et 2016, c’est le coureur suisse Urs Huber qui a gagné le Grand Raid, aussi sur un BULLS.

Grand Raid 2011Évidemment, j’ai trouvé chez Veloplus un porte-bagages adaptable sur un VTT, grâce à des boucles de serrage, ainsi qu’à un axe de roue arrière plus long (fourni). Modèle STRELA, art. N° 1002445 (modèle actuel différent de celui que j’ai acheté en 2010).

Porte-bagages StrelaBulls Copperhead 3Attention toutefois : le montage standard n’assurait pas une rigidité suffisante hors goudron en cas de chargement important (sacoches Ortlieb 2 x 20 litres). Avec l’aide de Mathieu de Viscacha Bike, nous avons donc amélioré ce porte-bagages, en doublant le nombre de « pattes » de fixation (4 au total) et en attachant les 2 « pattes » supérieures au tube de selle par l’intermédiaire d’un « collier » Pletscher.

Bulls Copperhead 3

Bulls Copperhead 3Le BULLS Copperhead 3, équipé de roues de 27.5″, est toujours présent en 2016 sur le catalogue de la marque européenne. Vendu 999 Euros en Allemagne (moins 11% de TVA si le vélo est exporté en Suisse), il représente une excellente alternative aux vélos des grandes marques américaines.