Le virus a terrassé le Salon de l’Auto !

Magnifique nouvelle tombée hier : le Salon de l’Auto qui devait se tenir à Genève en mars est annulé, pour cause de virus. Pour une fois que le Conseil Fédéral prend une décision intelligente, en faveur de la population, et qui plus est totalement bénéfique pour la planète ! Les foules d’adorateurs resteront donc à la maison, plutôt que d’encombrer les routes de Suisse et les rues de Genève, et le mythe suicidaire de la mobilité motorisée à tout prix ne bénéficiera pas cette année de son temple habituel pour continuer de polluer les esprits.

salon de l'auto

Je laisse la suite du propos aux organisateurs de l’Autre Salon, qui ont publié hier un communiqué de presse tout à fait réjouissant. Merci à eux !


Autre Salon 2020

Annulation de l’Autre Salon 2020
Cérémonie · Mardi 3 mars · 11h11 · Cimetière des Rois

Communiqué de presse de l’Autre Salon — Vendredi 28.02.2020

 

Le comité d’organisation de l’Autre Salon a pris la décision d’annuler son édition 2020 par solidarité et en compassion avec son alter ego, le Salon de l’Auto, annulé pour cause virale.

Nous avions déjà tiré la sonnette d’alarme l’année dernière, en sous-titrant notre manifestation «Ne tirons pas sur l’ambulance», car le Salon n’allait déjà pas bien fort : moins d’exposants, moins de public, mais presque plus de bars et buvettes que de voitures entre les stands, symptômes d’agonie du totem voiture.

Cette année, notre sous-titre pourrait-être : «Ne tirons pas sur le corbillard», tant il est vrai que le Salon moribond a rendu l’âme suite à la fièvre du coronavirus.

Mais le Salon n’est rien sans l’Autre Salon et vice-versa : l’un ne va pas sans l’autre. La seule décision possible était donc d’annuler notre manifestation, par solidarité avant tout, mais aussi pour ne pas être taxés d’opportunisme et de triomphalisme. Même si nous aimons la victoire, nous n’aimons pas gagner par forfait.

En effet, le rêve automobile est mort et enterré depuis longtemps. Le combat idéologique est gagné, porté par la vague verte. Les mobilités alternatives ont le vent en poupe : le Léman Express est enfin là, les financements pour des aménagements cyclables arrivent finalement et leurs usagers·ères sont de plus en plus nombreux, les piéton·ne·s sont valorisés par les modes de vie plus sains.

Si la population semble enfin avoir entendu la sonnette d’alarme de la crise écologique et climatique, il reste néanmoins tout à faire sur le terrain. Si la bataille idéologique est gagnée, sa mise en pratique réelle va prendre du temps et des moyens.

Mais l’annulation du Salon de l’Auto pour ce qui aurait dû être son 90ème anniversaire, âge vénérable s’il en est, nous semble prophétique et porteuse de sens. Après 4 générations d’hégémonie culturelle, le «tout à la voiture» peut enfin tirer définitivement sa révérence et rouler tranquillement vers sa dernière demeure : le cimetière des autos. Nous, l’Autre Salon, lieu de toutes les autres mobilités, prendrons le relais gaiement dans une ville rendue à ses usagers·ères : les habitant·e·s.

Nous espérons que les organisateurs du Salon, à qui nous transmettons néanmoins nos plus sincères condoléances, ainsi que les pouvoirs publics, sauront prendre la mesure de ce signe du destin et pérenniseront l’annulation de cette manifestation mégalomane et obsolète pour les années à venir, mais cette fois pour de meilleures raisons : la pollution que nous devons enrayer à tout prix, le réchauffement climatique que nous devons freiner, la santé publique que nous devons préserver, la sécurité de nos rues et de nos enfants, les moyens que nous devons consacrer aux autres mobilités…

Tout ce qui a un début a une fin, et la mort peut avoir une certaine élégance, si l’on sait tirer sa révérence le moment venu.

C’est pour toutes ces raisons que nous avons décidé d’organiser un office funéraire en mémoire du Salon de l’Auto et de l’Autre Salon où vous êtes conviés:

Le mardi 3 mars 2020 à 11h11 (pile) à l’entrée du Cimetière des Rois

La cérémonie comprendra une conférence de presse et une cérémonie auto-suffisante. Au programme : parade à vélo en fanfare funèbre et service de bière Corona à discrétion.

Les proches seront ensuite conviés à 12h30 aux Bains des Pâquis pour partager la traditionnelle fondue de l’Autre Salon.

Le comité d’organisation de l’Autre Salon 2020


Précisions:

– le nombre de participant·e·s à la cérémonie est limité à 999 personnes pour suivre la recommandation fédérale

–  tous les billets d’entrée à nos manifestions seront intégralement remboursés

–  nous avons décidé de maintenir une seule de nos manifestations, en raison de l’urgence d’utilité publique de son sujet, à savoir la conférence-débat organisée par actif-trafiC : NATURE OU VOITURE : Remettre l’arbre au milieu de la ville avec Mathieu Pochon, le Jeudi 12 mars 2020 à la Maison des Associations, 15 rue des Savoises


Fin de citation.

 

salon de l'auto

3 réflexions sur « Le virus a terrassé le Salon de l’Auto ! »

  1. Mise à jour 16 mars :
    La progression de la pandémie causera malheureusement plus de victimes que je ne l’avais imaginé lors de la rédaction de cet article, il y a seulement 2 semaines. Par conséquent, si je continue de me réjouir de l’annulation du Salon de l’Auto et des grandes manifestations de sport-business, ainsi que du ralentissement forcé d’une économie prédatrice, je suis aujourd’hui comme tout le monde inquiet pour mes proches et amis, dont certains sont désormais atteints, et relaie ici le message de prévention des autorités sanitaires : pas de regroupements ni d’invitations, pas de visites aux aînés, à part sur le seuil de la porte pour les ravitailler, et observation stricte des gestes barrière. Pour ma part, je ne vais plus au travail, je ne rencontre personne, limite mes sorties en ville à l’approvisionnement en nourriture et supporte cela grâce aux randos solitaires à VTT dans la forêt, où il n’y a pas de virus, où c’est déjà le printemps et où les oiseaux font ce qu’ils font chaque année à cette saison : chanter !
    Prenez soin de vous et des autres.

  2. Salut Raphaël, et bravo pour ton petit texte très joliment tourné! Je ne sais pas où tu l’as trouvé, mais j’adore absolument le dessin représentant notre débordement de joie sur la bagnole momentanément hors d’état de nuire.
    Je n’en croyais pas mes oreilles vendredi en apprenant la nouvelle, mais comme toi et beaucoup d’autres, je l’ai accueillie avec jubilation.
    Et ceux qui ont rédigé l’annonce pour l’Autre Salon n’ont pas manqué d’inspiration, elle est géniale!
    Merci pour ce partage et bien amicalement à toi.
    Florence

    • Salut Florence, merci pour ton message.

      On pourrait désormais ajouter sans prendre de risque d’autres bonnes nouvelles, pour l’humanité et la planète : usines chinoises à l’arrêt, avions au parking, consommation énergétique en baisse, matches silencieux, transports publics moins bondés, ruptures de stock chez Swisscom et consorts, livraisons d’antennes 5G interrompues, absentéisme chez Nestlé, UBS et Google…………….

      Je n’oublie pas les malheureuses victimes, mais il n’y a aucun doute sur la létalité infiniment plus faible de ce virus que celle causée à longueur d’année par la poursuite de politiques aliénées, irresponsables et dévastatrices inspirées par la seule recherche du profit maximal à court terme. Au final, il y aura probablement moins de morts que si le business avait continué “as usual” – et moins de CO2 dans l’atmosphère (Sébastien Guillet, collaborateur scientifique à Institut des sciences de l’environnement à l’Université de Genève le confirme ici).

      Les images proviennent du site carfree.fr, “La vie sans voiture(s)”. Il y en a plein d’autres : http://carfree.fr/index.php/telechargement/images/ Bravo à eux pour cette belle compilation !

      Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.