Sauvons la voie verte Divonne-Crassier

Cette belle voie verte transfrontalière reliant le village vaudois de Crassier à Divonne (Ain) est menacée par le projet de construction d’une voie de bus. Je vous laisse prendre connaissance des arguments du comité de sauvegarde de la voie verte et exprimer votre opposition à ce bétonnage sur la plateforme citoyenne change.org :

http://chng.it/wskqjWSfJY 

La mobilité douce, plutôt que le bétonnage, le délire pendulaire et la croissance sans fin dans une région déjà largement dévastée ! D’ailleurs, les résultats de la votation genevoise du 24 novembre démontrent que les opinions sont en train d’évoluer, n’en déplaise aux autorités cantonales, qui ont été désavouées par le peuple sur 4 objets.

Merci pour votre soutien.

La mobilisation en faveur de la voie verte dans la presse :
Divonne : les défenseurs de la voie verte s’organisent“, le Pays Gessien, 5.12.19
Alternatives au projet de bus le long de la voie verte Divonne-Crassier“, 24 Heures, 20.01.20

Plus d’infos sur le site de l’Association pour la préservation de la voie verte Divonne-Crassier.

2 réflexions sur « Sauvons la voie verte Divonne-Crassier »

  1. Voilà des années que j’avais demandé cette voie verte cyclable à la Mairie de Divonne – chose faite.
    car faire du vélo sur cette portion de route était ma hantise !!!
    Et bien voilà qu’elle sera peut être supprimée !!
    Je suis vraiment déçue si ça se faisait

    • Bonjour et merci pour votre réaction.
      La voie verte ne sera pas supprimée si les opposants continuent de se mobiliser en nombre contre ce projet de bétonnage stupide.
      Pourquoi ne pas organiser une manifestation sur la voie verte lorsque le virus sera vaincu, afin de démontrer notre détermination ? Nous pourrions mobiliser du monde des 2 côtés de la frontière, avec peut-être le soutien de Pro Vélo, d’actif-trafiC, de l’Association Transport et Environnement (ATE) et des Verts, pour ce qui concerne le côté que je connais.
      A moins de carrément fermer la frontière Divonne-Crassier, comme ces jours-ci : quel silence, même sur la route !
      Frontière franco-suisse fermée surant l'épidémie de COVID-19
      Prenez soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.