L’Irlande à vélo

Les cyclistes qui ne craignent ni la pluie ni le vent apprécieront de découvrir ce pays atlantique vert fluo où la population est des plus accueillante, les routes de campagne désertes (mais gare à l’orientation) et les péninsules du sud-ouest fascinantes. Ceux qui souhaitent faire le tour de l’île s’en donneront le temps : compter environ 2200 kilomètres.

Cet article concerne essentiellement la République d’Irlande, mais je mentionne également quelques informations sur l’Irlande du Nord. Lire la suite

Boycott total des USA !

Le mutant de Washington annonce en ce moment la sortie des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat. Son argumentation se situe au niveau auquel il nous a habitués : logorrhée d’aliéné égotique dans laquelle le mot qui revient le plus souvent est « Dollar » – pardon, « Dollars » au pluriel évidemment.

Trump Lire la suite

NON à la RIE III le 12 février

Mis à jour le 13 février 2017

Une fois de plus, les serviteurs du capital financier transnational qui siègent au Conseil Fédéral nous ont préparé un joli hold-up : la troisième réforme de l’imposition des entreprises (RIE III), ou comment offrir des rabais fiscaux généralisés à ceux qui brassent le plus d’argent, les multinationales. Lire la suite

Bleu décembre

Avec une cinquantaine de jours sans précipitations significatives dans la région lémanique (et les Alpes), cette fin d’automne a été extrêmement propice aux vadrouilles cyclistes – pour autant qu’on se donne la peine de crever le couvercle de stratus quasi permanent et de monter en altitude. Ce faisant, on échange températures autour de zéro et air pollué contre douceur, ciel bleu profond, air limpide et magie des lumières rasantes.

Jura Lire la suite

CETA : la démocratie au tapis

Les lobbies des multinationales n’abandonnent jamais. Déboutés dans les années 90 par une mobilisation citoyenne sans précédent contre l’Accord Multilatéral sur l’Investissement (AMI), ils ont repris leur patient travail de déconstruction des structures démocratiques afin d’imposer au monde leur vision d’une société où tout se vend et tout s’achète. Motivés par la seule perspective de profits immédiats, aidés par une classe politique vendue de la (fausse) gauche à la droite, ces clubs d’aliénés parviennent aujourd’hui à faire adopter des traités de libre-échange qui sont de véritables bombes à retardement en matière environnementale, sociale et culturelle : CETA, TTIP (ou TAFTA), ALENA (NAFTA), TPP et consorts, tous rejetons bâtards de l’AMI.

CETA Lire la suite